Remise en forme : que faire après une longue convalescence

La remise en forme suite à une convalescence dépend entièrement du type de maladie et de sa gravité. Dans tous les cas, il est nécessaire d’y aller progressivement.

L’environnement et la remise en forme

La remise en forme ou rééducation n’est jamais facile. Il importe de prendre plusieurs précautions. L’environnement doit être calme et serein. Si la personne possède une prothèse, surtout sur l’un de ses membres inférieurs, il est préférable d’utiliser une ou deux cannes. Le traitement doit être respecté et les recommandations du médecin suivies à la lettre. Si une cicatrice est présente, elle doit être protégée. Pour une bonne remise en forme, certaines personnes intègrent un centre de convalescence. Ainsi, les infirmières pourront suivre l’état de santé et effectuer régulièrement les pansements.

Quelques points sur la remise en forme

Lors d’une remise en forme, il faut éviter les mouvements démesurés. En effet, les membres peuvent se luxer et provoquer d’autres maladies. Une personne spécialisée dans la rééducation de membres est vivement conseillée, comme le kinésithérapeute. Le patient pourra effectuer des activités sexuelles sans avoir terminé sa remise en forme. Cependant, il devra être prêt mentalement et émotionnellement. Cependant, il ne doit pas forcer sur les positions trop difficiles. Il est recommandé de porter des bas de contention sur les deux jambes, 24 heures sur 24 en fin de convalescence.

Remise en forme chez soi

Lorsque la personne sort de l’hôpital, sa maison devra être aménagée de manière à ce qu’elle puisse circuler sans problème. Elle ne doit jamais prendre l’escalier pendant sa remise en forme. Si elle réside à l’étage, elle devra migrer au rez-de-chaussée pour faciliter les déplacements. Outre cela, elle doit veiller à observer les prescriptions médicales à sa sortie de l’hôpital pour pouvoir affronter avec sérénité sa remise en forme. Celles-ci concernent la prise des médicaments, l’usage des cannes, la durée de la rééducation, etc. Pour l’arrêt maladie de travail, cela dépend de l’âge, du type de travail et de la fonction occupée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *