Manger sur le pouce entrainerait une prise de poids

Depuis des années, la bouffe rapide fait partie du lot quotidien de la population, que ce soit au travail ou à l’école, en discutant ou en marchant.On sait que la nutrition joue un rôle important dans le gain ou la perte de poids. On dit aussi que manger sur le pouce peut entrainer une prise de poids. Comment ?

En marchant, on a tendance à manger davantage

Le fait de manger en marchant revient à dire en quelque sorte restauration rapide, donc hamburgers ou sandwichs, accompagnés de frites et de boissons gazeuses. Avec un rythme pareil, il est assez difficile de perdre du poids. De plus, si autrefois, on a avait l’habitude de s’attabler, aujourd’hui on mange en marchant. Et c’est ce qui a suscité la curiosité des chercheurs de l’université de Surrey, du Royaume-Uni. Ils ont poussé plus loin leurs études pour savoir pourquoi on prend du poids en mangeant sur le pouce ? Le résultat de ces études a permis de dire que lorsqu’on mange en marchant, on grignote donc on mange davantage sans s’en rendre compte. Il en est de même  lorsqu’on regarde la télé par exemple ou quand on bavarde avec des amis.

Diminuer l’envie de grignoter pour perdre du poids

Avant d’opter pour des repas minceurs, sachez qu’il est important de se concentrer sur ce qu’on mange, cela apporte déjà un effet minceur, plus ou moins indirectement. Une expérience a été réalisée avec 60 femmes. On les a réparties en trois groupes et on leur a donné chacune une barre de céréales. On a demandé au premier groupe de manger en marchant, le deuxième en regardant la télévision, et le troisième groupe en bavardant avec des amis. Après, elles devaient subir un test relatif au goût, c’est-à-dire grignoter des aliments différents comme le chocolat, les chips, les bâtonnets de carottes. A la fin, les chercheurs ont constaté que les femmes ayant mangé des céréales en marchant ont mangé plus que les autres. Ils ont été surpris par le fait qu’elles ont mangé 5 fois plus de chocolat que celles qui n’ont pas mangé en marchant.

Les dernières hypothèses issues de l’expérimentation

Il faut prendre en compte ce constat si on veut vraiment miser sur la nutrition pour maigrir. A la  suite de ces études, ces chercheurs donnent les conclusions suivantes : quand on marche, on a souvent tendance à manger sans nous rendre compte que nous sommes déjà rassasiés. Donc à la lumière de ces constats, il faut savoir maigrir. Selon toujours ces chercheurs, on mange plus après la marche, même s’il s’agit de quelques pas dans le jardin.

Le professeur Jane Ogden de l’université de Surrey explique que quand on ne se concentre pas sur ce qu’on mange, naturellement on n’arrive pas à bien savourer les repas.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *