Manger sain au fast-food : comment faire ? 

Il est difficile de ne pas se laisser tenter par les hamburgers et les autres produits du fast-food. Pourtant, on sait très bien qu’ils ne sont pas bons pour la santé. Cela ne veut toutefois pas dire qu’il ne faut jamais en manger. Il suffit de se soumettre à certaines règles.

 

Les démarches déjà entreprises par les industriels des fast-foods

Qui nous dit que les fast-foods sont des nourritures saines ? Dépourvus de nutriment, ils sont source d’obésité, mais surtout dommageable pour la santé. Sans parler des autres inconvénients. Ce qui n’apporte rien pour la forme et bien-être. Voilà pourquoi, dorénavant le commerce des fast-foods se soucie des apports nutritifs de ses produits. Est-ce vraiment une attitude sincère ? Ou bien seulement un alibi pour pouvoir vendre encore plus ?

En tout cas, on peut déjà voir des progrès fulgurants dans les McDonald’s, Quick ou KFC. Rassurez-vous, les informations sur leurs sites internet ne vont pas vous décevoir. À bien y voir, vous allez même apercevoir chez McDo un petit onglet nutrition-conseil. Des conseils nutritionnels sont également répertoriés sur le site de KFC. Néanmoins, la seule enseigne qui affiche officiellement sur sa page d’accueil un lien vers un institut spécialisé est Quick.

Ce qui se passe réellement dans les McDo nutrition

Les pratiques compromettent entièrement ses bonnes volontés. En effet, la plupart des liens qui renvoient sur les informations nutritives ne fonctionnent pas vraiment comme prévu. C’est le cas de l’onglet « valeur nutritionnelle » de KCF, le « calculateur nutritionnel » sur la page d’accueil de Quick. Ou bien, la fameuse sauce allégée qui est en fait plus calorique que la recette originale de McDo. Et ce n’est pas fini, dans les fast-foods, rien ne vous empêche de manger des nourritures pourvues de graisses, ce qui n’aide pas du tout à maintenir quotidiennement son poids. Avec les photos captivantes des burgers, personne ne peut résister, même les plus fervents des pratiques nutrition-conseil. Ces endroits ne prennent pas la peine de vous avertir sur le danger des excès de lipides. Même qu’en dépit des informations nutritionnelles sur les emballages ou au dos des sets disposés sur les plats, les actions entreprises par ces restaurants sont insuffisantes. Tout simplement parce que les consommateurs ne peuvent accéder à ses renseignements qu’après l’achat des produits.

Vitalité Nutrition

 

 

Les plats à privilégier

Pour effectuer les bons gestes, encore faut-il faire preuve de volonté. De quoi imaginer des aliments sains et équilibrés. Certaines personnes arrivent à faire des comparaisons sur les valeurs caloriques des aliments. C’est sans doute la nutrition-conseil qu’elles estiment être efficaces. Ainsi si une salade sans assaisonnement n’apporte que 130 kcl pour 100 g, le cheeseburger quant à lui fournit 255 kcl. D’ailleurs, certains restaurants proposent des salades équilibrées en mettant moins de matières grasses dans les garnitures.

Généralement un plat équilibré doit constituer plusieurs éléments. Ainsi, au lieu de choisir un hamburger riche en matières grasses, il est opportun de préférer celui qui contient plus de légumes. Et pour ce qui est de la sauce, le ketchup est meilleur. Il ne contient pas de matière grasse et riche en lycopène. Et, vous pouvez aussi remplacer les frites par une salade verte. Chez KFC par exemple, le plat de maïs est moins calorique que les frites. Enfin, quant au dessert comme tout le reste de l’amlimentation, choisissez seulement les plats nutritifs. Aussi pour vous hydrater n’hésitez pas de boire beaucoup d’eau.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *