Les méthodes pour perdre du poids après 50 ans

La prise de poids est accélérée par la ménopause. En effet, les troubles hormonaux durant cette période favorisent énormément la prise de poids. Toutefois, il est encore possible de maigrir après 50 ans.

Quelques conseils bien pratiques pour perdre du poids

Dans un premier temps, il faut pratiquer quelques activités physiques. Pas besoin de sport intensif, car quelques heures de vélo ou de marche suffiront. Dans un deuxième temps, faire attention à ce que l’on mange, donc éviter le déséquilibre alimentaire. Sur ce point, il est conseillé de s’adresser à un spécialiste pour varier les régimes. Il est mieux placé pour recommander le régime approprié.

Les besoins impératifs pour maigrir après 50 ans

À cet âge-là, les organes et les tissus arrivent à leur pic de maturité. Il est donc essentiel de conserver leur fonctionnement optimal durant le régime nutrition. Deux choses sont à prendre en compte, éviter à tout prix les graisses cuites en optant plutôt pour des produits crus ou cuits au  maximum. Les collations sont également à privilégier, c’est-à-dire éviter les repas lourds. Pour garder sa forme et bien-être, n’absorbez qu’une quantité raisonnable de protéine en fonction des activités physiques pratiquées. On  les trouve dans la viande, les œufs et les poissons. Par ailleurs, en ce qui concerne la perte de la masse osseuse, les aliments riches en vitamine D ainsi qu’en calcium sont indispensables.

Maigrir après 50 ans

On a pu constater qu’avec les troubles hormonaux, la perte de poids demande pas mal de temps. Mais cela ne devrait pas décourager. À noter que ce phénomène est beaucoup plus accentué chez les personnes qui ont suivi un certain nombre de régime nutrition durant leur vie. En outre, il faut savoir que ce n’est pas un jeu d’enfant de changer les mauvaises habitudes en bonnes pratiques bien-être, il faut progresser doucement. Bref, maigrir après 50 ans est assez dur, mais il peut se faire.

Vitalité Nutrition

 

 

Comment choisir un régime de forme et bien-être ?

Incontestablement, après 50 ans, les régimes appropriés sont ceux contenus dans les régimes pauvres en sucres. En effet, ils limitent les pics glycémiques. Cela aura pour effet de diminuer la sécrétion d’insuline et, par conséquent, le stockage des graisses. Lesdits régimes permettent également de réduire les inflammations. Cela servira à arrêter les maladies dues à la vieillesse.

Il existe beaucoup de régimes pauvres en sucre comme le régime Atkins. Il est assez atypique, car il laisse la part libre aux graisses et aux protéines. Aussi, les amateurs de viande y trouveront sûrement leur compte. Toutefois le sucre est totalement banni. La diète cétogène n’est pas en reste. Elle est composée de graisse et de protéines et elle est pauvre en sucre. Elle convient aux personnes qui souhaitent perdre du poids rapidement. En outre, elle permet de réduire les risques de cancer et de diabète.

Enfin, le régime paléo. Ce dernier exclut les produits raffinés, les produits laitiers, les produits céréaliers qui sont source de sucres. Néanmoins, les fruits occupent une place prépondérante dans ce régime.

Pour bien choisir son régime nutrition, il est important de prendre en compte les problèmes de santé, les préférences alimentaires ainsi que les habitudes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *