Les avantages d’une bonne nutrition sur le cœur

Le cœur est l’organe vital le plus important du corps. Sa protection ne doit donc pas être faite à la légère. Elle devra surtout s’accompagner d’une bonne nutrition.  Cette dernière a en effet comme avantage majeur sa contribution à la lutte contre les maladies cardiovasculaires.

Bonne nutrition : savoir équilibrer le sel et le gras pour une bonne santé cardiaque

L’Organisation Mondiale de la Santé veut que toute personne ingurgite consomme 5 g de sel par jour. Cela n’empêche pas la plupart des mortels à en consommer 8 ou 10 g, voire plus. Il n’est donc pas étonnant de voir de plus en plus de personnes, ayant franchi la cinquantaine ou la soixantaine, souffrir de maladie cardiovasculaire.

Une bonne nutrition pour le cœur doit être composée de graisses, mais pas n’importe lesquelles. Il s’agit notamment des graisses provenant des saumons, sardines, thon, c’est-à-dire celles riches en Oméga-3. La viande, le beurre et le fromage sont donc à consommer avec modération.

Bonne nutrition : plus de légumes pour mieux lutter contre les maladies cardiovasculaires

Le déficit en B9 peut-être mortel. Il est en effet la source d’une élévation du taux d’homocystéine dans le sang et peut ainsi augmenter le risque d’AVC, de maladie thrombo-embolique et d’infarctus du myocarde. Une bonne nutrition pour le cœur doit donc être composée d’aliments riches en vitamines B. Ce qui laisse donc les légumes verts en tête de liste des aliments à privilégier.

A noter également qu’une bonne nutrition avec des légumes et des fibres pouvant envelopper le cholestérol et du potassium, du calcium et du magnésium, favorise la dilatation des artères cardiaques.

Les compléments alimentaires, comme ceux proposés par Herbalife, sont aussi conseillés.

Bonne nutrition : pas d’aliments dénaturés pour moins de risque de troubles cardiovasculaires

Notre mode de nutrition actuel implique des aliments dénaturés, des aliments ayant une teneur significative de cholestérol oxydé et d’acides gras dits trans. Une bonne nutrition au quotidien ne doit ainsi être composée de frites ni d’aliments industriels tels que les pâtisseries, les chips, les viennoiseries et les pizzas. Il n’est pas donc étonnant de voir les Etats-Unis, le pays des bouffe-rapides, se trouvant en tête des pays qui présentent un taux plus élevé de maladies cardiovasculaires. Les Inuits du Grand Nord, les gros adeptes de bonne nutrition au monde, en revanche, ont un risque quasi nul de contracter ce genre de maladies.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *