L’alimentation durant la ménopause

Est-il possible d’allier ménopause et perte de poids ? La réponse est oui. Du fait de l’insuffisance hormonale durant cette période cependant, les règles alimentaires sont plus strictes. Si vous vous trouvez dans cette étape naturelle, les recommandations suivantes vous sont destinées.

Ménopause et perte de poids : les aliments à éviter et à privilégier

Avant la ménopause, les graisses trouvent généralement leur place sur les fesses et les hanches. Après, elles se déplacent notamment vers le ventre. Ce qui augmente le risque de prise de poids et d’attraper diverses maladies. Durant cette période donc, les graisses animales sont à bannir de votre alimentation. Il en est de même pour l’alcool et les sucreries. Au lieu d’utiliser du sel pour la préparation de vos aliments, privilégiez les herbes aromatiques de type persil et basilic et les épices. Une bonne alimentation en période de ménopause devra également contenir des fruits et légumes. Ceux-ci sont en effet riches en fibres et permettent ainsi de prévenir le cancer.  Ils peuvent être accompagnés d’un complément alimentaire riche en Fibres Herbalife.

La ménopause est également une période où les féculents sont très recommandés au dîner. Cela permet en effet de lutter contre la fonte musculaire. Pour plus d’efficacité, ce « régime » devra être associé à une augmentation de vos dépenses physiques.

Pour allier ménopause et perte de poids, les boissons sucrées devront laisser leur place aux boissons « light » et les bonbons et les biscuits salés ou sucrés au cachou ou au verre d’eau. Au dessert, il faut plutôt prendre un sorbet, des fruits au lieu de glaces et de pâtisseries. Le pain complet ou le pain de mie est préférable aux croissants et autres viennoiseries, les sauces allégées aux sauces classiques, aux mayonnaises et aux sauces barbecue. Les feuilletés, les quiches et les lasagnes devront être remplacés par une pizza simple ou des pâtes avec coulis de tomate.

Ménopause et perte de poids : ne pas négliger l’apport en calcium

Le risque de contracter une ostéoporose est plus élevé durant la ménopause. Les spécialistes en bonne alimentation recommandent donc de prendre plus de calcium au cours de cette période. On en trouve notamment dans le lait et ses dérivés, dans le lait de soja, dans les sardines, dans l’eau minérale, dans les flocons d’avoine et dans le brocoli et autres légumes. Pour la fixation du calcium, l’augmentation des apports en vitamine D est également indispensable. Elle peut se faire via une exposition non exagérée au soleil ou une supplémentation convenable. Herbalife en propose plusieurs, dont le Xtra-cal. Ce dernier, comme son nom l’indique,  contribue à l’atteinte de l’apport journalier recommandé en calcium. Il contient également du magnésium. Les produits laitiers étant moins idéaux durant la ménopause, un complément alimentaire est la meilleure manière de s’approvisionner en calcium et en vitamine D indispensables pour le renforcement des os.

herbalife

Qu’en est-il du traitement hormonal de la ménopause ou THM ? Bien que bon nombre de personnes pensent le contraire, ce dernier n’entraine pas systématiquement la prise de poids. Il peut même prévenir l’entassement de graisses tout autour de la taille.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *