La bière et ses bienfaits

La bière est classée boisson alcoolisée. Elle rejoint alors les réputations des autres boissons de la même catégorie. Si ces dernières sont les éléments d’une ivresse avérée, la bière n’est pas forcément autant. Elle a ses bienfaits.

La bière: une boisson à forte valeur nutritive

Au grand étonnement de tout le monde, la bière est la boisson qui contribue le plus à l’élimination de la faim dans le monde. Sans pour autant dire que la prochaine cargaison destinée aux enfants malnutris d’Afrique sera des cageots de bière.

La bière a de la valeur nutritive. Elle est fabriquée à partir de houblon, d’orge et de blé. C’est pour cette raison que cette boisson est riche en vitamines B, en riboflavine, et niacine et en zinc. Une bouteille de bière contient plus de calcium que bien de cachets, avec 14mg de calcium. Cette même bouteille contient 92 mg de potassium et 48mg de phosphore. Bref, tous les éléments vitaux pour une bonne alimentation s’y trouvent en grande quantité.

C’est aussi une boisson à fibres solubles. Ces dernières sont présentes dans l’orge, l’ingrédient de fabrication principal de la bière. Selon les Brasseurs d’Europe, deux verres de bière peuvent apporter 10% des besoins quotidiens en fibres.

A part cela, la bière renferme également des antioxydants. Selon l’étude publiée dans le Journal of nutrition and biochemistry, un verre de bière suffit pour faire monter le taux d’antioxydant du sang.

La bière comme nutrition prévenant plusieurs maladies

D’après le journal The Science of Food and Agriculture, les bières sont bénéfiques pour les os. Ainsi, une bière, modérément consommée, peut réduire les risques d’ostéoporose. De même, des chercheurs ont aussi découvert la présence du silicium alimentaire dans cette boisson. Cet élément est essentiel à la croissance osseuse.

Les effets positifs de cette boisson germanique sont à peine croyables. Les études des chercheurs ont démontré la présence du xanthohumol. C’est un composant anti-cancéreux produit par les houblons. A part cette faculté, la bière est aussi conseillée pour la nutrition des femmes en ménopause. Après un verre, elles auront leur bouffée de chaleur réduite.

De nombreuses études ont aussi prouvé que la consommation modérée d’alcool peut réduire les risques d’Alzheimer, les gains de poids et apaisent les diabètes. Il faut cependant noter que l’alcool est présent dans cette boisson à teneur raisonnable. Il vaut mieux rester sur ces faits. Les facultés curatives de la bière seront discutées ailleurs.

La bière : une bonne alimentation ?

Tout Européen sait que les surpoids ne sont pas signe de bonne santé. Les obèses ont toujours soif. Cette soif est différente, car ces gens veulent de l’eau savoureuse, telle que les boissons gazeuses ou de la bière. Il faut remarquer que celle-ci bat les boissons gazeuses dans tous les domaines, mais elle n’est pas facteur de l’obésité chez ces personnes. En effet, la bière est dépourvue de matière grasse et de cholestérol. Elle contient très peu d’hydrate de carbone (un verre de 341 ml à 5% d’alcool contient moins d’hydrates de carbone qu’une poire; 5g contre 26 g). De ce fait, pour vous les obèses, les bières sont meilleures !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *