Compléments alimentaires: les contre-indications

Les compléments alimentaires ont le vent en poupe. Ce n’est pas étonnant étant donné que nous nous trouvons à une époque où le nombre d’hyperactifs ne cesse de monter. Toutefois, ces produits risquent de ne pas conduire aux résultats escomptés, notamment si les erreurs suivantes se produisent.

Compléments alimentaires : pas d’association avec certains médicaments

Si vous prenez régulièrement un complément alimentaire à base de fibres chez Herbalife, il vaut mieux s’abstenir de prendre d’autre médicament. En effet, il se peut qu’il y ait une interférence entre les composants de ce complément nutritif et vos médicaments. Elle peut se manifester par une réduction ou un excès de l’efficacité ou par un accroissement des effets secondaires, entre autres. Pour votre information, les crucifères, comme le brocoli et le chou-fleur, compromettent l’efficacité des anti-vitamines K. Il en est de même pour un complément alimentaire riche en vitamines K. Le constat est le même pour l’effet de certains aliments ou compléments alimentaires sur d’autres anticoagulants, sur certains calmants, antibiotiques et anti-dépresseurs. Car l’objectif est d’avoir une alimentation saine et équilibrée, demandez à  votre médecin les médicaments incompatibles aux  compléments alimentaires. Ensuite, pensez au respect d’un délai d’une ou deux heures entre vos repas et vos prises de médicament.

 

Compléments alimentaires : incompatibles avec une alimentation excessivement déséquilibrée

Un complément alimentaire est destiné à résoudre un déséquilibre alimentaire. Il est cependant moins recommandé lorsque ce déséquilibre provient de l’adoption d’un régime alimentaire déséquilibré par les excès. Les résultats ne seront pas ceux si l’on mise excessivement sur certains nutriments, et néglige volontairement les autres. La prise de ces compléments aura, dans ce cas, pour conséquence le renforcement des excès et l’apparition de troubles alors qu’un complément nutritif est destiné surtout à combler les déficits. Elle devra ainsi être précédée d’une analyse profonde de votre alimentation et son ajustement, si besoin est. Autrement, vous vous exposez à des troubles, au lieu de voir votre état s’améliorer. Vous pourrez vous adresser à un nutritionniste ou à un diététiste pour obtenir les recommandations correspondantes.

Compléments alimentaires : un produit à la fois

Pour avoir une alimentation saine et équilibrée, vous n’aurez pas besoin d’associer plusieurs compléments alimentaires. Ces derniers disposent en effet de nombreux actifs en commun, notamment des vitamines et des minéraux. Un surdosage peut ainsi avoir lieu en cumulant plusieurs produits à la fois. Même si un nouveau produit revendique un effet intéressant, vous devrez prendre un complément alimentaire à la fois, si celui-ci est déclaré directement par le fabricant comme compatible avec un produit déterminé. Tel est le cas du complément alimentaire à base de fibres de Herbalife que vous pourrez associer avec la Formula 1.

Peut-on prendre des compléments alimentaires plusieurs mois d’affilés ? Une complémentation long cours pourrait avoir des conséquences regrettables sur votre santé.

Elle ne devra donc pas être faite sur une période dépassant les 30 jours, sous forme de cure. La période maximale peut même être de 10 ou 20 jours dans certains cas.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *