Bien-être : l’utilité de la vaseline

Tout un chacun a entendu parler de la vaseline. C’est en fait un produit largement utilisé en France et dans de nombreux pays comme lubrifiant sexuel. Toutefois en dehors des ébats amoureux, la vaseline est également un bon partenaire du bien-être.

Bien-être : qu’est ce que la vaseline ?

Elle est dérivée du pétrole. Sa création date des années 1870. Cette denrée aura donc, d’ici quelques années, plus de 150 années d’existence. On l’utilise notamment comme remède par les vétérinaires et comme lubrifiant sexuel. Mais depuis quelque temps, on lui a connu d’autres vertus, celle du bien-être.

Comme la vaseline est un produit gras, elle a donc une capacité hydratante et isolante élevée. Elle est d’ailleurs bien tolérée dans le monde de la santé et du bien-être. De plus, elle n’engendre aucune réaction allergique.

Bien-être : les utilisations de la vaseline

Comme c’est une substance grasse, la vaseline est une excellente formule permettant d’empêcher l’évaporation de l’humidité se trouvant dans la peau. Aucun de ses concurrents ne peut d’ailleurs l’égaler sur certaines surfaces de la peau comme les dartres, les pieds, les coudes et le genou. Elle contribue également à la guérison rapide de la peau suite à une brûlure ou une blessure superficielle.

Du fait de sa capacité isolante, la vaseline est le parfait partenaire de bien-être et de beauté du corps et du visage. Elle empêche, par exemple, un débordement lors de l’application d’un vernis à ongles.

Bien-être : les inconvénients de la vaseline

Malgré ses nombreux avantages sur la santé, le bien-être et la beauté, la vaseline possède quelques inconvénients. En effet, elle est responsable de l’apparition de boutons et d’acnés en cas d’utilisation répétée sur les zones plus ou moins grasses. Du fait des matières qu’elle contient, cette substance n’est pas toujours agréable au contact.

Enfin, la vaseline n’est pas destinée à ceux qui aiment les produits de bien-être écolo. Elle est en effet, comme on l’a déjà précisé, un dérivé du pétrole.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *