Bien-être : c’est quoi au juste ?

La question semble être simple, mais en réalité, de nombreuses personnes n’ont pas la réponse. On confond, souvent, bien-être et santé. Il est cependant difficile de parler de bien-être sans parler de cette dernière.

La santé : un état de bien-être

L’OMS définit la santé comme un état complet de bien-être physique, mental et social. Si on se réfère donc à cette définition, on peut ne pas être en bonne santé sans être malade et/ou infirme sur le plan physique. Si la totalité des besoins fondamentaux d’une personne est satisfaite, elle peut être qualifiée d’être en bonne santé. Aussi, on peut conclure qu’il n’y a pas d’unité de mesure de l’état de bien-être et de santé.

Quel est le lien entre santé et bien-être ?

Le bien-être est un état impliquant divers facteurs. La santé fait partie de ces derniers au même titre que la réussite sociale et/ou financière, l’accomplissement de soi, l’harmonie avec soi et avec les autres et le plaisir de vivre sa vie. De cette définition, on peut tirer deux situations bien distinctes. En premier lieu, il y a le bien-être physique constitué par une bonne santé corporelle et une satisfaction des besoins fondamentaux. C’est là où se situe le lien entre les deux termes. En second lieu vient le bien-être physique qui est lié à une évaluation personnelle et subjective.

Le bien-être est difficile à évaluer ?

Aucun médecin ne peut prétendre pouvoir évaluer l’état de bien-être d’une personne. D’ailleurs, on ne peut également mesurer l’état de santé d’un individu. Tout cela pour dire que le bien-être est une évaluation subjective personnelle. Si l’on se réfère à la définition de l’OMS, une personne s’expose, sans le savoir, aux maladies lorsqu’il commence à sentir un mal-être. Le passage de ce dernier aux maladies peut durer de quelques heures à plusieurs années.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *