Astuces pour détecter les mauvaises cosmétiques

Avec un engouement croissant des particuliers pour les cosmétiques, de plus en plus de gens malintentionnés se lancent dans ce secteur. Le marché est donc envahi actuellement par des produits de mauvaise qualité. Heureusement qu’il existe plusieurs manières de les détecter.

 

Détecter les mauvaises cosmétiques : toujours se référer à la liste INCI

Le terme INCI est l’acronyme de « International Nomenclature for Cosmetic Ingredients ». Dans cette fameuse liste, il est possible de trouver tous les ingrédients entrant dans la composition d’une prescription cosmétique. Elle apparaît soit sur le contenant du produit, soit sur son emballage externe.

Il faut toutefois le reconnaître, les fabricants font de leur mieux pour protéger leur formule. Ce qui les pousse souvent à imprimer la liste en caractère presque illisible. Il ne faut donc pas se contenter de la présence de cette liste pour choisir ses cosmétiques.

 

Détecter les mauvaises cosmétiques : vérifier le label

Les termes « écologique », « bio » ou « vert » constituent actuellement un argument de vente très efficace dans l’univers de cosmétiques. Ils sont parfois utilisés d’une manière abusive. Ainsi, pour ne pas se trouver dans le filet des arnaqueurs, le mieux est de demander des labels. Les produits cosmétiques labélisés bio comme le SkinActivator d’Herbalife sont à privilégier. Ils ne contiennent en effet ni composés synthétiques, ni polluants.

 

Détecter les mauvaises cosmétiques : ne pas se laisser séduire par les promesses

Pour mieux vendre leurs produits cosmétiques, certains arnaqueurs peuvent aller jusqu’à formuler des promesses incroyables et à tenir des discours pseudo-scientifiques. Avides de gain rapide toutefois, ils oublient souvent un détail : les produits naturels coûtent généralement plus chers que les produits synthétiques. Se référer au rapport entre la formule et son prix est donc important pour être à l’abri d’une arnaque.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *